Comment choisir un isolant thermique ? 4


Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Comment choisir un isolant thermique sera le thème de cet article. Il existe 5 types d’isolants qui ont tous leur propre caractéristique. Vous verrez qu’il n’est pas si dur de bien choisir l’isolation de sa maison.

Comment choisir un isolant thermique en fonction de son type ?

L’hiver il fait froid ! Et pour garder un minimum de chaleur dans son habitation, on utilise un matériau isolant pour éviter les grosses déperditions de chaleur.

Savoir comment choisir un isolant thermique vous permet de sélectionner le matériau adéquat pour garder la chaleur de votre système de chauffage le plus longtemps possible dans votre maison. Vous réaliserez alors de sacrés économies !

Voici les 5 types d’isolants que vous pouvez trouver sur le marché :

  • Les isolants en laine minérale
  • Les isolants en laine végétale
  • Les isolants en laine animale
  • Les isolants en polystyrène
  • Les isolants minces réfléchissants

Les isolants en laine minéraleLaine de verre - Comment choisir un isolant thermique

Les isolants en laine minérale sont les plus répandus et les plus économiques. Il sont très performants et permettent d’isoler rapidement votre habitation à moindre prix.

 

Dans cette catégorie d’isolants, on trouve :

  • La laine de verre
  • La laine de roche
  • Le verre cellulaire

La laine de verre est un matériau fabriqué à partir de silice (sable). C’est un matériau composé de fibres entremêlées et permettant l’emprisonnement de l’air.

Pour connaître l’efficacité d’un isolant, il faut se tourner vers sa résistance thermique exprimé par la lettre R. Plus la résistance R est élevée et plus votre isolation sera efficace. L’indice de résistance R est indiquée sur le produit et varie en fonction de l’épaisseur de l’isolant. Plus l’isolant est épais et plus l’indice est élevé.

La laine de roche est fabriquée à partir de basalte (roche volcanique). Elle est aussi composée de fibres et est particulièrement adaptée à l’isolation des toitures et des sols.

Le verre cellulaire, tout comme la laine de verre, est fabriqué à partir de silice à laquelle sont ajoutés d’autres composants. Le verre cellulaire est adapté à l’isolation des sols et des toits où la compression est importante (passage de charges moyennement lourdes, toitures végétales, toitures terrasses…).

Les isolants en laine végétaleLaine végétale - Comment choisir un isolant thermique

Parmi les isolants en laine végétale, on trouve le chanvre, le liège, le bois, le coton, la ouate, le lin, la paille et le tissu recyclé. Bien que ces isolants ne soient pas 100% Végétal, ils s’utilisent généralement de la même manière que la laine minérale.

Il ne sont pas plus performants que les isolants minéral et le choix entre ces 2 catégories sera personnel. Vous pourrez les utiliser dans le cadre d’une isolation thermique ou acoustique. La seule différence est que certains de ces matériaux peuvent être décoratifs (comme le liège par exemple).

Les isolants en laine animaleLaine animale - Comment choisir un isolant thermique

Ce type d’isolation est à ma connaissance peut répandu dans la construction de maisons individuelles. Leur fabrication est soumise à des règles strictes et c’est ce qui doit justifier leur prix !

On distingue principalement 2 catégories de laine animale :

  • La laine de mouton
  • Les plumes de canard

Là encore, le choix de s’orienter vers ce type d’isolant sera personnel. Un conseil si vous choisissez ce type d’isolation : Préférez les produits certifiés ACERMI (Association pour la CERtification des Matériaux Isolants).logo acermi

Les isolant en polystyrène

Isolation polystyrène - Comment choisir un isolant thermiqueCes isolants font partie des plus répandus dans la construction de maisons individuelles (comme les isolants minéral). On distingue 5 catégories d’isolants polystyrène sur le marché :

  • Le polystyrène expansé
  • Le polystyrène extrudé
  • Le polyuréthane
  • Le Polyisocyanurate
  • L’isolant phénolique

On les trouve en plaque seule ou doublée avec une plaque de plâtre. Le plus performant de ces isolants étant celui à base de polyuréthane.

Les isolants minces

Isolant mince réfléchissant - Comment choisir un isolant thermique

Les isolants minces m’ont toujours fait rêver ! C’est beau, ça brille, mais ça ne permet pas d’isoler une maison. Ils se composent d’une ou plusieurs couche de feuille d’aluminium ou de papier réfléchissant avec des couches intermédiaires de différentes matières (mousse, papier à bulles, feutre…).

Ce type d’isolant est classé dans la catégorie des compléments d’isolation par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB).

Cet article sur Comment choisir un isolant thermique touche à sa fin. N’hésitez pas à me poser vos questions dans les commentaires ci-dessous.

P.S. : Ne prenez pas froid ! 🙂

A propos de Sébastien NASLES

Sébastien, surnommé "Le Rénovateur" est consultant investisseur spécialisé dans les différents corps de métiers du bâtiment.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − 5 =

4 commentaires sur “Comment choisir un isolant thermique ?

  • Alassane OUEDRAOGO

    Bonjour moi je voudrais un isolant thermique à fixer avant la toiture pour lutter contre la chaleur car j’habite dans une réunion où le pic atteint 41 degré

  • belpatronne

    Bonsoir, je voudrais savoir comment poser de facon normal un isolant mince.Car mon constructeur me dit qu il n y a pas besoin (au niveau du haut du chapeau 2 pans et sur la toiture exterieur de la maison).Votre avis et la norme?Merci,mes salutation.

  • grenet

    concernant les isolants minces se sont en fait des barrières à infrarouge…il existe trois types de déplacement de chaleur: par conduction, par convection et par rayonnement…l’aluminium étant un réflecteur, il renvoie les infrarouges vers l’intérieur. il empêche donc une partie de la chaleur de partir…la chaleur par rayonnement…et oui tout corps émet de la chaleur par rayonnement, même un glaçon à 0°C émet de la chaleur vers un corps plus froid …et oui le zéro absolu est à -270° C soit le 0°F…

    • Sébastien Auteur de l’article

      Tout à fait ! Sauf pour l’histoire du zéro absolu qui n’a pas pour valeur : 0°Fahrenheit ! Le zéro absolu est une valeur aux propriétés quantiques qui se situe aux alentour de -270°Celsius. Ce qui nous donne environ -454°Fahrenheit. Vous confondez certainement avec le degré Kelvin, ce qui donnerai effectivement 0°Kelvin.